La revue de presse de Mathilde – Semaine du 27 mars

Partager

Cette semaine, la presse confirme son intérêt pour le secteur du crowdfunding et nous fournit de nombreux sujets de conversations ! Ci-après ma sélection d’articles à lire ou relire pour comprendre ou approfondir sa connaissance du crowdfunding.

Des articles pédagogiques pour revenir sur les différents aspects du crowdfunding

revue presseLe Journal de l’Eco vous propose de revenir de manière pédagogique sur les bases du crowdfunding et de son fonctionnement. De bons éléments pour démarrer sur le sujet mais des notions complexes sont parfois abordées et méritent d’être approfondies. Plus pointu, Maddyness propose un recensement des plateformes de crowdfunding en equity les plus performantes pour les projets à fort impact social. L’occasion aussi de célébrer la sortie du 3e BackPack, le guide de survie de l’entrepreneur social. Les plus connues sont citées mais on note au passage les performances de Bulb in Town qui promeut le commerce de proximité et de 1001 impact, la plateforme de l’equity responsable.

Frayeurs au pays du crowdfunding

Point noir de la semaine : les premiers déboires du crowdfunding immobilier relayés par Le Figaro après le placement en redressement judiciaire d’un promoteur bien connu des investisseurs d’Anaxago et Wiseed. Un article pour les abonnés qui propose de revenir en détail sur cette forme particulière de crowdfunding qui a connu un fort développement ces 24 derniers mois. Dans la même veine, l‘Argus de l’Assurance rappelle par ailleurs (à juste titre) que les plateformes de crowdfunding ont l’obligation d’être assurées en responsabilité civile depuis le 1er mars 2017.

Le crowdfunding, un sujet toujours aussi populaire

Pour le reste de la revue de presse et comme pratiquement chaque semaine, la presse papier et web regorge d’articles relatant les succès ou (in)succès des différentes campagnes de crowdfunding lancées ces dernières semaines. Quand les médias spécialisés comme Auto-Moto relaient le lancement d’une nouvelle plateforme ou d’autres comme Time Out Paris relaient la campagne en cours pour le financement d’un célèbre festival, on se dit que le crowdfunding a encore de beaux jours devant lui.

Mathilde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*