Le choix de Mathilde : l’equity en France et économie collaborative

Partager

J’ai choisi cette semaine de me pencher cette semaine sur les plus belles augmentations de capital réalisées par les jeunes entreprises françaises. Nos startups ont le vent en poupe ! Plus de 465 millions d’euros levés par 10 entreprises sur le premier semestre : une belle réussite. Ces chiffres restent tout de même bien en deça de ce que réalisent nos voisins américains ou anglais, mais ne boudons pas notre plaisir.

L’avènement de l’économie collaborative par les acteurs de l’equity

Chez Fundy, on vous propose des produits innovants issus de crowdfunding. Le financement participatif est un des piliers de la nouvelle économie, la nouvelle façon de financer l’émergence de nouveaux projets. Cette tendance participative, collaborative est en plein essor et connaît peut-être cette année son apogée : on ne compte plus les sites de partages d’infos, d’objets, de services ou de biens.

Et la tendance se confirme côté investissements : sur les 10 plus importantes levées de fonds réalisées par nos entreprises françaises au premier semestre, 4 concernent des entreprises de l’économie collaborative : Vestiaire Collective, Doctolib, Frichti et Guest to Guest qui représentent plus de la moitié du total des fonds levés ! Une belle performance.

Equity : mais où sont les produits ?

Si les chiffres sont au beau fixe, on s’inquiète de ne voir figurer dans ce top 10 qu’un seul produit : Blade, le boîtier innovant qui abrite un cloud d’un nouveau genre à destination des gamers. Pas d’autres produits innovants à l’horizon mais une profusion de services et d’applications. Le produit de consommation n’aurait plus le vent en poupe ? Un signe certain de l’avènement de « l’utiliser plutôt qu’acheter » ! On soulignera par ailleurs que le top 10 respecte un parfait équilibre entre les entreprises déployant des solutions BTOB et d’autres BTOC,  ce qui n’a pas toujours été le cas.

Nous continuons de garder un œil averti sur ces grandes tendances de l’equity. Rendez-vous en janvier 2018 pour le bilan 2017 qui confirmera ou pas le mouvement collaboratif de ce premier semestre !

A très vite, Mathilde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*