Le choix de Mathilde : quel outil pour faire une campagne de crowdfunding ?

Partager

Beaucoup d’entre vous me demandent régulièrement comment faire une campagne de crowdfunding, via quelle plateforme, sous quelle forme, pour quel montant, quel projet… Des questions récurrentes que vous vous posez et auxquelles j’essaie de répondre chaque semaine. Aujourd’hui, je vous propose un focus sur les outils support du crowdfunding.

L’évidence : les plateformes de crowdfunding

campagne crowdfundingDepuis plusieurs années maintenant, les plateformes de crowdfunding se multiplient et la tendance est à la spécialité. Que sous souhaitiez faire du crowdfunding en don contre don, en prêt ou en capital, je vous recommande de prendre le temps de comparer les offres des différentes plateformes : en étudiant de plus près les projets en cours de financement, vous vous rendrez certainement compte que chacune a sa spécialité et intervient dans un certain domaine de compétences (écologie, culture, humanitaire, objets connectés, immobilier, etc.). Par ailleurs, je vous conseille vivement de prendre le temps de rencontrer, au moins par téléphone, le ou la responsable de la plateforme, voire le ou la chargé(e) de projets qui s’occupera de votre dossier et vous expliquera plus en détail comment tout cela fonctionne. Pensez-bien à demander qui s’occupe de quoi, notamment sur la partie communication, et surtout le montant global des frais retenus, à la fois par la plateforme et par la banque. La plupart des plateformes présentes aujourd’hui sur le marché présentent autant d’avantages que d’inconvénients, à vous donc de prendre le temps de comparer avant de faire votre choix.

Les moyens traditionnels pour réaliser une campagne de crowdfunding : vos propres supports web

Et oui, le crowdfunding, ce n’est ni plus ni moins qu’une autre technique de fundraising, la levée de fonds. C’est simple : vous avez besoin d’argent pour réaliser votre projet et vous vous adressez au plus grand nombre pour vous aider. La collecte de fonds a toujours existé, sous différentes formes à travers le temps, et il vous est permis de faire votre campagne de crowdfunding sur vos propres supports de communication, en particulier sur votre site internet. Cette forme de crowdfunding tend à se développer, en particulier pour les marques qui bénéficient déjà d’une certaine notoriété. Alors si vous avez une fidèle communauté et que votre prochain produit est déjà attendu, prenez le temps de vous demander quel sera finalement le support le plus adapté à votre future campagne de crowdfunding.

Les supports de demain : le crowdfunding sur les réseaux sociaux

conseil crowdfundingC’est la grande nouvelle de la semaine qui agite le secteur : Facebook va bientôt lancer en France son propre service de crowdfunding. Après les Etats-Unis, les français auront donc prochainement la possibilité d’organiser une vraie campagne de financement participatif à partir de leur propre profil ou page Facebook. Pas d’inquiétude pourtant côté acteurs historiques, Facebook présentant encore et toujours la même problématique : si vous n’avez d’expert webmarketing à portée de main pour performer sur Facebook, les choses pourraient s’avérer très compliquées. De plus, les campagnes de crowdfunding sur Facebook ont été développées prioritairement sur les secteurs non-lucratifs (associations, etc.) et développer l’outil pour les entreprises pourrait peut-être prendre un certain temps.

En bref, comme pour les formes de crowdfunding, les supports sont également nombreux. Je mettrai prochainement sur Fundy.fr une formation pratique à télécharger pour celles et ceux qui se posent encore beaucoup de questions.

Rappelez-vous : la différence entre le crowdfunding et les techniques de collecte de fonds classiques réside avant tout dans la maîtrise des outils web et la force de votre communauté.

A très vite pour un nouveau Choix de Mathilde et n’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions sur contact@fundy.fr

Mathilde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*