• TS PDTS
  • Non classé
  • -->

    PAGABAGS

    Description

    PAGABAGS, UNE ENTREPRISE 100% ETHIQUE

    En 2013, Meredyth Bowler Ailloud conçoit son premier sac cabas en « pagne recyclé », un judicieux mélange de sachets plastique recyclés tissés avec des fils de coton. Déroutée par les montagnes de sacs plastique qui jonchent les rues et les rivières de Ouagadougou, elle s’entoure d’associations de femmes pour monter une filière de recyclage et de création d’accessoires de mode équitables et durables, entièrement fait main au Burkina Faso. Les collections s’agrandissent au fil des rencontres, avec de nouveaux modèles de sacs, des accessoires, des produits pour la maison, et même des bijoux, aussi à base de plastique recyclé.

    Cette filière, elle la nomme PagaBags. « Paga » signifie « femme » en Mooré, le dialecte le plus parlé à Ouagadougou. Les femmes sont l’essence même de PagaBags : notre fondatrice, nos artisanes, nos clientes sont des femmes.

    DES SACS PLASTIQUE AUX SACS DE MODE

    L’entreprise PagaBags est née du plastique. L’idée du projet était de s’attaquer à la prolifération des sacs en plastique dans l’arrondissement périphérique de Bogodogo, en trouvant un débouché pour tous ces déchets plastique. La solution a été de transformer les sacs en fils de plastique, qui seraient ensuite tissés avec du coton pour en faire un tissu solide, unique et écologique. 

    LES VALEURS

    Chez PagaBags, chaque pièce est fabriquée à la main, dans le respect de l’humain et de l’environnement. L’entreprise base toutes ses actions et décisions sur deux principes fondamentaux.

    - Les respect des personnes

    Les artisans sont payés de manière juste et égale, le calendrier de production est organisé en fonction de leur vie personnelle, de leurs besoins et priorités.

    Les femmes travaillant pour Pagabags sont introduite dans le processus de création, en encourageant la participation et la créativité.

    Des formations professionnelles  sont organisées pour apporter des compétences d’organisation dans le travail et de gestion des comptes.

    L’entreprise offre également des opportunités de développement professionnel pour les femmes qui souhaitent passer de la découpe des sachets plastique au tissage.

    - Le respect de la planète

    Toutes les teintures pour le coton et les batiks sont non-toxiques, les teintures des bogolans sont naturelles. Les doublures des sacs et accessoires sont en coton et teinture biologiques.

    L’entreprise n’utilise pas d’énergie pour produire ses créations car elles sont toutes fabriquées à la main. Les coupeuses découpent les sachets plastique aux ciseaux, les tisserandes utilisent un métier à tisser traditionnel, les couturiers utilisent une machine à coudre traditionnelle. 


    La campagne crowfunding

    Année de création de PAGABAGS : - Plateforme utilisée :
    Objectif : - Montant récolleté :