Maintenant que ce fait est fermement établi, il vous faudra dresser une liste de noms de baby-sitters potentiels. C’est facile à faire. Il suffit de demander à des mères que vous connaissez, que vous aimez et en qui vous avez confiance. Vous verrez de telles mères au supermarché, dans le parc et partout ailleurs où l’on peut trouver des mères.

Une fois que vous aurez une liste d’au moins cinq noms, vous aurez de quoi travailler. Vous voudrez peut-être trouver quelques baby-sitters qui vous plaisent, au cas où l’une d’entre elles ne serait pas disponible. Ne réduisez donc pas trop votre liste. Établissez toutefois quelques critères pour ce que vous estimez être les qualifications de base que vous souhaitez voir chez une gardienne d’enfants. Notez tout ce qui vous vient à l’esprit. Il peut s’agir d’une “expérience du bain des très jeunes enfants” ou d’une “connaissance de la préparation de repas de base à partir de zéro”.

Ensuite, transformez cette liste de souhaits en une liste de contrôle par ordre décroissant d’importance. Une fois cette étape franchie, vous êtes prêt à interviewer vos candidats baby-sitters. Vous pouvez le faire par téléphone, si les références sont très bonnes. Dans l’idéal, cependant, vous souhaiterez que la baby-sitter fasse un essai, chez vous, avec vos enfants, pendant que vous êtes sur place. Quelques points à garder à l’esprit :

Évaluez les références de la baby-sitter

Obtenir une référence pour une baby-sitter est rassurant, car on vous dit que la baby-sitter est un choix sûr. Mais ce n’est pas tout, il faut aussi réfléchir à ce que vous avez en commun avec les références de la baby-sitter. Vos familles sont-elles semblables d’une manière ou d’une autre ? Différentes ? Les enfants ont-ils le même âge que les vôtres ? Les responsabilités de la baby-sitter pour cette référence sont-elles comparables aux tâches que vous attendez d’elle dans votre propre maison ? Réfléchissez à ce que vous attendez de la baby-sitter : la vaisselle, l’aide aux devoirs, les travaux manuels – en bref, la baby-sitter pourra-t-elle venir chez vous après avoir fait la baby-sitter pour les enfants de votre connaissance (référence de la baby-sitter) ?

Besoin d’un baby sitter ? Consultez le site d’Atékoté, un service de garde d’enfant à domicile à Béthune ici : https://www.atekote.fr/garde-denfants-bethune/

Questions d’entretien

Les questions d’entretien que vous poserez à la baby-sitter dépendront en grande partie de la dynamique et des priorités de votre famille. Si vous avez besoin d’une baby-sitter chaque mercredi après-midi et qu’elle a un entraînement de foot à cette heure-là, c’est un coup d’éclat.

Vous pouvez demander à la baby-sitter : “Que feriez-vous si mon enfant s’étouffait avec un morceau de nourriture” ou “Que diriez-vous de certaines des choses qu’une baby-sitter doit savoir sur la sécurité des terrains de jeu” ou “Êtes-vous généralement une personne ponctuelle” ou peut-être “Pouvez-vous cuisiner ?

Le simple fait de faire parler la baby-sitter, sans lui donner le troisième degré avec des questions, devrait également vous donner une idée de la personnalité et du caractère de la baby-sitter, et c’est un facteur important. Vous voulez que la baby-sitter s’intègre bien dans votre famille. Vous voulez que vos enfants l’aiment. Faites-la parler, puis demandez-lui de raconter son histoire de baby-sitting la plus drôle de tous les temps. Si vous tombez amoureux d’elle, vous pouvez être sûr que vos enfants le seront aussi.

Votre enfant a-t-il du mal à faire ses devoirs de mathématiques ? Pourquoi ne pas trouver un étudiant en maths qui puisse donner des cours particuliers à votre enfant tout en le surveillant ? Votre enfant a-t-il des difficultés à apprendre à faire du vélo ? Voyez si la baby-sitter est d’accord pour utiliser le temps d’assise afin que votre enfant puisse se mettre à l’aise sur un deux-roues. Outre le fait de rester debout lorsque vous n’êtes pas à la maison, une gardienne peut servir de solution pour votre enfant, surtout si la gardienne a une force particulière. Vous ferez d’une pierre deux coups, pour ainsi dire – en faisant en sorte que le tuteur et la baby-sitter ne fassent qu’un. Vous pouvez offrir un peu plus d’argent à une gardienne qui fournit un service spécifique en rapport avec votre

Avoir un bon feeling avec les enfants

Toutes ces compétences et connaissances vous feront un bien fou si vos enfants ne l’aiment pas. C’est pourquoi il est assez important de présenter la baby-sitter à vos enfants et de voir comment ils réagissent les uns par rapport aux autres. Certaines personnes ont un don avec les enfants, d’autres non. Peut-elle les discipliner sans leur faire peur ? Ont-ils un lien avec elle ? En la regardant interagir avec vos enfants, vous saurez bientôt si la candidate à la garde d’enfants sera une option amusante et agréable.

Suivez votre instinct

La baby-sitter peut sembler idéale sur le papier. Mais elle a quelque chose de particulier. Quelque chose de mal. Même si vous ne pouvez pas tout à fait mettre le doigt dessus. Remerciez-la pour son temps et ne l’appelez pas Ne jamais négliger les instincts parentaux qui ont tendance à être très précis. Tout d’abord, même si vous êtes complètement à côté de la plaque, vous ne vous sentirez pas bien de lui laisser vos enfants. Deuxièmement, il vaut mieux être en sécurité que désolé.

Si vous avez trouvé plusieurs baby-sitters qui semblent être de bonnes options, plus on est de fous, et si l’une d’entre elles a un rendez-vous, appelez-en une autre. Vous partez pour le week-end ? Il peut être bon d’avoir deux baby-sitters à la fois (elles peuvent aussi s’épeler l’une l’autre, à tour de rôle). De cette façon, vous pouvez aussi donner plus de latitude à vos enfants et appeler d’abord la baby-sitter de leur choix. De cette façon, tout le monde est heureux. C’est exactement comme vous l’aimez.

Retrouvez les ressources officielles de l’état sur la garde d’enfant : service-public.fr

(Visited 40 times, 1 visits today)