Les maladies du cerveau se déclinent en différents types et se développent de différentes manières. Mais il faut savoir qu’il existe des cas rares qui sont encore compliqués à diagnostiquer et à traiter. Bien que des recherches soient mises en œuvre actuellement, les traitements adaptés restent rares. Pour cela, la prévention et la connaissance de ces maladies rares permettent d’anticiper leur développement. Voici donc quelques maladies rares du cerveau à connaître. 

 

La maladie de Charcot

 

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot est l’une des Maladies rares du cerveau. Bien qu’elle soit de plus en plus fréquente ces dernières années, ses causes restent encore floues. La SLA est une maladie neurodégénérative caractérisée par une paralysie musculaire progressive. Elle se caractérise par une dégénérescence des motoneurones depuis le cortex moteur primaire à la moelle épinière. La SLA peut révéler les premiers symptômes chez une personne à partir de 60 ans en moyenne. Par rapport aux femmes, les hommes sont les plus prédisposés à cette maladie. Ce trouble présente des symptômes liés à la faiblesse et à l’usure focale du muscle. Ces derniers commencent à apparaître depuis les extrémités supérieures ou intérieures. La paralysie engendrée par le SLA est progressive et provoque la mort.

 

L’insensibilité congénitale à la douleur

 

L’insensibilité congénitale à la douleur peut aussi être considérée comme une maladie cérébrale rare. Cette dernière se caractérise par une anomalie génétique qui empêche la douleur, la chaleur ou le froid. Les patients souffrent également de troubles de la transpiration, qui provoquent des épisodes de fièvre. Il affecte gravement le système nerveux. En ne ressentant pas les stimuli, les malades peuvent s’automutiler plus facilement. Il faut également savoir que certains symptômes peuvent apparaître tardivement. De plus, il n’y a pas de technique spécifique pour le diagnostiquer avant son apparition. À l’heure actuelle, l’insensibilité congénitale à la douleur affecte une personne sur 100 millions.

 

Le syndrome de Moebius

 

Le syndrome de Moebius est aussi un des Maladies rares connues. En effet, ce dernier est caractérisé par le développement incomplet de deux nerfs crâniens. Cela affecte le système nerveux et provoque une paralysie faciale et un manque de mouvement dans les yeux. Par conséquent, les patients connaissent des difficultés d’élocution. Toutefois, le syndrome n’affecte pas le développement intellectuel. Le syndrome de Moebius est également un trouble congénital. Par conséquent, il se développe depuis l’enfance. Le diagnostic de ce type pathologique est encore assez complexe. Des recherches sont toutefois mises en œuvre afin de prodiguer des soins et des traitements adaptés aux patients. 

En savoir plus sur les maladies neurologiques : https://institutducerveau-icm.org/fr/maladies-neurologiques/

(Visited 21 times, 1 visits today)